Adresse
/
Téléphone

TEST VMA NOV 2015

Nous avons réalisé un test VMA (vitesse maximale aérobie) lundi 9 novembre avec un petit groupe d'athlètes .
celui ci à été fait sur un temps de 3 minutes.
Nous allons regulièrement effectuer ce test pour connaitre nos progrets

La VMA, définition

La VMA correspond à la Vitesse Maximale Aérobie. Très bien, et en pratique, ça veut dire quoi ? C’est en fait la vitesse à laquelle notre consommation d’oxygène est maximale. Au-delà, cette consommation n’augmente plus, et le corps fait alors appel à la filière anaérobie (sans oxygène) pour compléter les besoins énergétiques. Elle correspond donc à une allure de course intense. Sachez aussi qu’on la trouve parfois sous le terme VAM (pour Vitesse Aérobie Maximale).

L’utilité de la VMA

La VMA détermine notre allure de course aérobie maximale, on peut la tenir en général 5-6 minutes. Pour des efforts plus longs, des études ont montré qu’on peut tenir un certain pourcentage de cette vitesse. Par exemple, sur une course de 10km, un coureur court à une allure proche de 90% de sa VMA, 85% pour un semi-marathon, 80% pour un marathon.
Bien sûr, il n’y a pas que la VMA qui rentre en jeu pour prévoir les performances, l’endurance est également importante, c’est notre capacité à tenir un certain pourcentage de la VMA dans le temps. Il y a donc deux notions importantes : la VMA et la capacité à tenir un pourcentage élevé de la VMA.
Le calcul est donc très simple (en première approximation) : en améliorant notre VMA et notre capacité à courir à des allures proches de la VMA, on améliore nos performances sur des distances de course plus longues.

TEST DE VITESSE

 
Nous avons profité de la trêve des confiseurs pour nous évaluer .
15 courageux étaient venus se tester en vitesse, voir si "la dinde de Noël "ne les avait pas trop lesté.
L’objectif du test était de faire ressortir sur le 20m entre les 30 et les 50 m (portion de course  qui à priori devrait être la plus rapide)  quelques chiffres permettant d’expliquer les performances de chacun.
 
La vitesse dépend de deux facteurs :
·        la fréquence gestuelle (nombre de foulées à la seconde)
·        Amplitude des foulées (longueur entre deux appuis consécutifs)
 
Nous avons pris également le temps du 60 m.
Trois 60m ont été effectués avec comme consignes de faire :
·        Le premier en vélocité
·        Le deuxième en amplitude
·        Le troisième normalement
 
Globalement les temps ont été meilleurs sur le parcours de vélocité et les amplitudes de foulée quasiment identiques. Le troisième parcours a été fait alors que les organismes étaient déjà fatigués (la Buche…)
        Consigne mal comprise ou difficulté à maitriser.
La vitesse a été supérieure entre le 50 m et le 60 m qu’entre le 30 et 50 m même chez les petits.
 
L’amplitude :
La longueur de foulée va de 1.4m chez les plus petits à 2m chez les grands
Pour les catégories minimes et plus, la recherche d’amplitude est néfaste à la vitesse puisqu’ils ont tous fait moins bien avec une recherche d’amplitude.
Sur une course de 100 m, ils ont effectué plus de 50 foulées, une différence de10 cm sur la foulée fait donc gagner 5 m soit un peu moins de 5 dixièmes.
L’amplitude d’une foulée est fonction de la technicité de chacun, de sa taille, de la souplesse ,du relachement  et de ses forces (résistance et propulsion)
 
Fréquence :
                Nos muscles sont composés de fibres lentes ou rapides, la répartition n’est pas la même chez chacun (c’est génétique)
Par contre, cela peut s’améliorer par le travail, il y a aussi des périodes plus favorables à l’acquisition de cette vitesse, elles se situent entre 7 à 13 ans, il importe de ne pas la rater sinon elle est perdue….
                La fréquence s’améliore par le travail de vitesse, le relâchement, et la technique également qui permet un placement permettant plus de fréquence.
Nous sortons d’une période de préparation foncière, peu propice à la vitesse.
 
Analyse :
Pour analyser vos résultats, vous trouverez des diapos jointes
On peut dire que globalement les fréquences sont bonnes, même excellentes.
Par contre, un gros travail doit être fait sur l’amplitude, (technique, relâchement, force.)

TOUS A VOS POINTES