Adresse
/
Téléphone

NEWS:TRIATHLON IRONMAN EMBRUN:UNE BELLE PREMIERE POUR MICHEL GHERARDINI

Le 15 Août dernier s’est déroulé l’Ironman d’Embrun auquel participait Michel Ghirardini.
Ils étaient 1299 hommes et femmes inscrits à cette épreuve regroupant les meilleurs triathlètes mondiaux, dont le recordman des victoires (5), Marcel Zamora à égalité avec un autre grand nom du triathlon français, Yves Cordier.
Parti accompagné de son entraîneur, Michel Sarrazin, cette 32ème édition de l’Embrunman était pour eux deux un baptême du feu tant en tant qu’athlète qu’en tant qu’entraîneur.
Les préparatifs et ce qui est aussi une mise en condition de l’épreuve consiste à déposer le vélo dans le parc à vélos spécialement installé la veille de la compétition. Là un premier choc, un parc immense où sont installées barrières et chaises pour recevoir les 1299 vélos et caisses d’effets que chaque participant pose à son emplacement.
 
Un petit tour après ça dans le coin sponsors et place où se trouve le podium, et ensuite retour à l’hôtel pour une nuit qui s’annonce courte et peut être agitée, puisque le réveil doit sonner à 3h00 du matin pour un petit déjeuner d’avant l’effort et ensuite direction « l’enfer ».
4h30, arrivée dans le parc à vélo pour la préparation de la première épreuve : 3800 mètres de natation dans les eaux du lac de Serre-Ponçon. Enfilage de la combinaison (indispensable compte tenu de la température de l’eau).
5h45, dans l’aire de départ les femmes s’apprêtent à en découdre 15 minutes avant les hommes. Il fait nuit.
Au coup de pistolet on les entend entrer dans l’eau, guidées par une embarcation munie d’un gyrophare orange.
5h50, les hommes entrent à leur tour dans l’aire de départ. Avec la nuit, impossible de distinguer qui est qui, d’autant que tous les concurrents sont en combinaison noire et portent un bonnet blanc sur lequel est inscrit leur numéro.
6h00. C’est parti pour 3800 m de natation. Le premier homme à sortir de l’eau, Robin Pasteur couvre la distance en 46mn 13sec.
 
La première surprise pour notre athlète est de taille puisqu’il sort de l’eau en 28ème position (scratch) avec un temps de 53mn25sec.
Après une petite course de quelques mètres pour regagner le parc à vélo et une transition de 4mn43sec, Michel enfourche sa monture en carbone pour une chevauchée de 188kms  avec entre autre grosse difficulté, l’ascension du Col d’Izoard (2361m d’altitude), et les conditions atmosphériques se dégradant (pluie et froid), notre CABiste entre dans le parc à vélo après 7h2mn54sec en 96ème position ayant perdu 37 places pendant le vélo.
3min53sec plus tard, Michel sort du parc pour une balade à pied de 42km195 qu’il couvrira en 4h7mn37sec.
Le vainqueur de l’épreuve mettra 9h44mn46sec, Michel, pour son premier Ironman mettra 12h12mn30sec, en prenant une très honorable 103ème place au scratch, sachant qu’il y a devant lui 7 femmes, ce qui le fait entrer dans le top 100 des hommes parmi les meilleurs mondiaux à la 96ème place.